Direction assistée : définition, principe et fonctionnement

La direction assistée est un système d'assistance mécanique qui aide le conducteur à braquer les roues et manœuvrer sa voiture en soulageant son effort. Aujourd'hui, la direction assistée équipe la majorité des véhicules. Elle peut être hydraulique, électrique ou électro-hydraulique. Son fonctionnement varie alors d'un système à l'autre, mais sa fonction reste toujours la même.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre direction assistée :

🔎 À quoi sert la direction assistée ?

utilité direction assistée

Comme son nom l'indique, la direction assistée est un système d'assistance au conducteur. Elle sert à réduire l'effort qu'il doit fournir pour orienter les roues, afin que le braquage des roues et les manœuvres de la voiture soient simplifiés.

Le principe de la direction assistée existe depuis les années 30, puisqu'un premier brevet a été déposé dès 1932. Certaines sources affirment même que le premier concept de direction assistée est apparu dès la fin du 19ème siècle.

La commercialisation de la direction assistée au grand public a cependant débuté dans les années 1950. Aujourd'hui, toutes les voitures neuves sont équipées de la direction assistée. La majorité des véhicules du parc automobile la possèdent également.

En effet, une voiture sans direction assistée possède de nombreux inconvénients : volant qui résiste au braquage des roues, manœuvres et stationnement difficiles, etc. En milieu urbain notamment, la direction assistée s'avère essentielle. Les manœuvres y nécessitent en effet de nombreux mouvements du volant. La direction assistée apporte non seulement du confort, mais aussi de la sécurité au véhicule.

La direction assistée fonctionne même à petite vitesse, inférieure à 10km/h, mais se désactive au contraire à vitesse plus élevée pour ne pas rendre la conduite dangereuse.

De plus, afin que le conducteur puisse garder le contrôle de sa voiture en cas de panne de la direction assistée, celle-ci est forcément installée en parallèle du système de direction mécanique. Tout cela est strictement réglementé par le Code de la route, et notamment l'article R316-7.

⚙️ Quels sont les différents types de direction assistée ?

direction assistée hydraulique

La direction assistée est une assistance mécanique au braquage des roues. Il en existe cependant différents types :

  • La direction assistée hydraulique : il s'agit d'un système hydraulique qui fonctionne grâce à une pompe et un réservoir contenant de l'huile de direction assistée.
  • La direction assistée électrique : elle est constituée d'un calculateur, un capteur de couple et un moteur électrique. Elle n'a aucun circuit hydraulique et le système est géré de façon électronique.
  • La direction assistée électro-hydraulique : c'est un système hybride entre la direction assistée hydraulique et la direction assistée électrique. Elle possède un circuit hydraulique mais aussi un calculateur électrique.
  • La direction à rappel asservi, ou DIRAVI : il s'agit d'une technologie de Citroën lancée dans les années 1970. Il s'agit de la première direction assistée à assistance variable, qu'on trouve désormais sur la plupart des voitures actuelles.

Si tous ces types de direction assistée remplissent la même fonction, c'est-à-dire soulager les efforts du conducteur lors du braquage des roues et des manœuvres du véhicule, ils ne sont pas constitués des mêmes pièces et n'ont pas le même fonctionnement.

À l'origine, le premier système d'assistance variable qu'était la DIRAVI de Citroën était hydraulique. La particularité de la DIRAVI était son utilisation en fonction de la vitesse : à grande vitesse, le véhicule a moins besoin d'une assistance de direction.

C'est à ce moment-là qu'est apparu le principe variable de la direction assistée, qui veut qu'elle aide le conducteur au braquage des roues à faible vitesse, mais se désactive à grande vitesse. Ensuite, la direction assistée électrique s'est développée à partir des années 2000, là aussi sous l'impulsion de Citroën.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre direction assistée :

🚗 Comment fonctionne la direction assistée ?

fonctionnement direction assistée

Le fonctionnement de la direction assistée varie selon le type de système dont il s'agit. Une direction assistée hydraulique fonctionne grâce à une pompe et de l'huile de direction assistée. Quand le moteur est lancé, la courroie d'accessoire entraîne la pompe hydraulique, qui met sous pression le liquide de direction.

Celui-ci est alors envoyé vers le boîtier de direction, un distributeur qui va le transmet au bloc d'assistance à basse pression. Selon la direction vers laquelle vous braquez les roues, le liquide de direction parvient au bloc d'assistance par le côté droit ou gauche.

Quand l'huile de direction assistée parvient au bloc d'assistance, la crémaillère de direction agit. Les roues sont braquées plus facilement grâce à la direction assistée et vous pouvez alors manœuvrer de façon plus simple.

Pour une direction assistée électrique, le fonctionnement repose sur un calculateur, un capteur de couple et un moteur électrique. Il n'y a aucun système hydraulique : le capteur de couple mesure la position et le couple au niveau de la colonne de direction.

Il transmet ensuite cette information au calculateur, qui estime l'assistance nécessaire à apporter et l'applique grâce au moteur électrique. C'est lui, et non l'huile de direction assistée, qui entraîne alors la crémaillère et les roues.

Il existe également une direction assistée électro-hydraulique, qui combine les deux systèmes précédents. Il possède à la fois les pièces d'un système hydraulique (pompe, huile de direction assistée...) et un calculateur. La différence avec la direction assistée totalement hydraulique est que c'est le calculateur qui entraîne la pompe de direction assistée, et non la courroie d'accessoire.

⚠️ Quels sont les symptômes d'une direction assistée HS ?

symptômes direction assistée hs

Aujourd'hui, la direction assistée est faite pour que conduire ne soit pas brusquement dangereux si le système vous lâche. Cependant, elle a de nombreux avantages en termes de confort, de soulagement de l'effort et même de sécurité.

Si votre direction assistée tombe en panne, vous allez donc le ressentir. Sa défaillance peut notamment être due à un manque d'huile de direction assistée, mais aussi une panne de la pompe, du calculateur, etc. Les symptômes d'une direction assistée HS sont les suivants :

  • Volant dur.
  • Sifflement lors des manœuvres : c'est un signe que le problème vient du liquide de direction assistée.
  • Manœuvres difficiles.

Le dysfonctionnement de la direction assistée se caractérise notamment par l'absence d'assistance lors des manœuvres, ce qui les rend plus difficiles. Quand vous braquez le volant, vous allez remarquer qu'il durcit et qu'il est compliqué de tourner les roues ou de faire un créneau.

C'est bon, vous savez tout sur la direction assistée et son fonctionnement ! Comme vous l'avez compris en lisant cet article, la direction assistée n'a aujourd'hui plus rien d'une option : c'est devenu un système indispensable sur votre voiture. En cas de panne, passez donc sans tarder par notre comparateur de garages pour réparer votre direction assistée !

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre direction assistée :


Photo de l’auteur Ariane

Ecrit par Ariane

Spécialiste de l’embrayage

1 décembre 2021 15:18


Pour en savoir plus sur l’embrayage