Qu'est-ce qu'un joint torique ?

Un joint torique est un joint en forme de tore, c'est-à-dire un cercle un peu épais. En anglais, on l'appelle "O-Ring" à cause de cette forme. Le joint torique sert à assurer l'étanchéité entre deux surfaces pressées l'une contre l'autre et non mobiles. On le trouve notamment au niveau du système de freinage, de la transmission ou encore de la climatisation.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

⚙️ À quoi sert un joint torique ?

à quoi sert joint torique

Un joint torique est un type de joint inventé en Suède à la fin des années 1890. À partir du début du 20ème siècle, il s'est répandu sur le marché international. Le joint torique se caractérise par sa forme : il a la forme d'une tore, c'est-à-dire un turbe courbe qui se referme sur lui-même, comme un donut par exemple.

Le joint torique ressemble donc à un O épais. En anglais, on parle d'ailleurs de "O-Ring". Dans l'automobile, il ne s'agit que d'un des différents types de joints que l'on trouve sur un véhicule. Comme eux, il sert à assurer l'étanchéité entre deux surfaces.

Le joint torique ne peut remplir cette fonction qu'entre deux surfaces non mobiles et pressées l'une contre l'autre. Pour les pièces qui ne répondent pas à ces caractéristiques, il existe d'autres types de joints, comme par exemple le joint SPI qui est spécifiquement conçu pour les pièces tournantes.

Le joint torique est destiné à plusieurs types d'usage en particulier, comme :

Pour tous ces systèmes, le joint torique assure l'étanchéité des pièces qui sont en contact avec les différents fluides (gaz frigorigène, liquide de frein, huile moteur, etc.) et le circuit où circulent ces liquides. Il peut aussi résister à des variations de températures importantes.

Par ailleurs, le joint doit aussi supporter la pression pour prévenir toute fuite de liquide ou d'air. Pour cela, un joint torique est conçu dans l'un des matériaux suivants :

  • Le caoutchouc EPDM, ou éthylène-propylène-diène monomère. Il n'est pas utilisé en automobile car il n'est pas compatible avec le carburant ou l'huile, même s'il résiste très bien à l'oxydation.
  • Le silicone. Lui aussi est rarement utilisé dans l'industrie automobile. En revanche, comme il s'agit d'un matériau non toxique, on le trouve beaucoup dans l'alimentaire.
  • Le fluoroélastomère. C'est un polymère élastique qui peut supporter de très fortes températures.
  • Le polyuréthane thermoplastique (TPU), un élastomère notamment caractérisé par sa résistance à la graisse ou à l'huile.

🔎 Comment mesurer un joint torique ?

mesurer joint torique

Les dimensions d'un joint torique sont extrêmement importantes pour qu'il puisse remplir sa fonction : empêcher toute fuite de liquide ou d'air. Quand vous achetez ou fabriquez un joint torique, vous devez donc faire attention à sa taille.

C'est la dimension du diamètre d'un joint torique qui varie. Elle se mesure en millimètres, au centième de millimètres près. On mesure donc un joint torique avec un palmer, aussi appelé micromètre. Parmi les tailles les plus fréquentes de joint torique, on trouve notamment les dimensions suivantes : 1,78 mm, 2,62 mm, 3,53 mm ou encore 5,33 mm.

Bon à savoir : pour mesurer un joint torique, on mesure également la section transversale du joint, c'est-à-dire son épaisseur.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

💳 Combien coûte un joint torique ?

prix joint torique

Le prix d'un joint torique va de 0,50 à 1 € en général. Ce n'est pas une pièce très chère. Il se vend souvent en coffrets, le kit comprenant alors plusieurs joints. Le prix du joint dépend en fonction de plusieurs critères :

  • Ses dimensions ;
  • Le matériau ;
  • Sa résistance aux températures basses ou élevées.

Vous devez choisir et acheter votre joint torique en fonction des dimensions du joint (diamètre de tore et diamètre intérieur), qui s'expriment en millimètres, et de sa matière. Tous les matériaux ne sont en effet pas adaptés à l'automobile, car le joint torique doit pouvoir résister à l'huile, à l'essence et à la graisse, mais aussi à des températures variées et importantes.

Notez bien que si le prix d'un joint torique est très bas, le changer peut engendrer un facture importante si accéder au joint demande beaucoup de démontage et donc un temps de main d'œuvre significatif.

📍 Où trouver un joint torique ?

où acheter joint torique

Vous pouvez acheter un joint torique à de nombreux endroits. Ainsi, vous en trouverez facilement dans les magasins de bricolage ou les enseignes spécialisées en automobile, ainsi qu'en ligne. Faites cependant attention à ce qu'il s'agisse bien d'un joint adapté à l'automobile, notamment en vérifiant son matériau de fabrication. N'achetez pas un joint torique destiné à l'industrie alimentaire ou à la plomberie !

Vous l'avez compris : le joint torique n'est qu'un type de joint parmi les nombreux joints qui assurent l'étanchéité des pièces et circuits de votre voiture. Avec le temps, il peut ne plus bien remplir sa fonction et il faut alors le changer, car cela risque de causer une fuite de fluide qui peut endommager votre voiture.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :


Photo de l’auteur Ariane

Ecrit par Ariane

Spécialiste de l’embrayage

24 août 2021 16:10


Pour en savoir plus sur l’embrayage