Système anti-pollution défaillant : causes, conséquences, solutions

Lorsque le système anti-pollution de la voiture est défaillant, le taux d'émissions polluantes du véhicule va fortement augmenter. En raison des règles de protection de l'environnement, le conducteur peut s'exposer à une amende et à un refus lors du passage du contrôle technique. Sur la plupart des véhicules, un dysfonctionnement du système anti-pollution se caractérise par l'allumage d'un voyant sur le tableau de bord du véhicule.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre système anti-pollution :

💨 De quoi se compose le système anti-pollution de la voiture ?

composition système anti-pollution

Le système anti-pollution de la voiture se compose d'un ensemble de pièces qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre du véhicule. Ces éléments se mettent en marche au moment de la combustion et de l'échappement pour réguler le niveau de pollution de la voiture. Ainsi, au sein du système anti-pollution, on retrouve :

  • Le capteur PMH : il calcule la quantité de carburant à injecter dans le moteur de la voiture. Il permet d'éviter la surconsommation de carburant et donc de réduire les rejets nocifs ;
  • La vanne EGR : elle réduit les émissions polluantes en renvoyant les gaz d'échappement dans le moteur afin que les particules soient de nouveau brûlées ;
  • La sonde lambda : appelée aussi sonde à oxygène, elle permet de déterminer la concentration en oxygène des gaz d'échappement ;
  • Le capteur de pression d'air : il détermine la quantité d'air à injecter dans la chambre à combustion. Il fonctionne en harmonie avec le capteur PMH ;
  • Le capteur de température de liquide de refroidissement : il calcule la température du liquide de refroidissement afin de détecter les signes de surchauffe du moteur ;
  • La sonde à oxygène post-catalyseur : on ne la retrouve que sur les voitures à motorisation essence. Elle contrôle le bon fonctionnement du catalyseur ;
  • La sonde de pression différentielle : uniquement présente sur les motorisations diesel, cette sonde mesure l'efficacité du filtre à particules.

La présence d'un système anti-pollution est obligatoire sur tous les véhicules depuis 2004 dans le respect des normes européennes. Ce système surveille le taux d'émissions polluantes de la voiture afin de s'assurer qu'il ne dépasse pas les limites autorisées.

🛑 Quels sont les symptômes d'un système anti-pollution défaillant ?

symptômes système anti-pollution en panne

Une panne ou un dysfonctionnement du système anti-pollution se manifeste par plusieurs symptômes tels que :

  • Le déclenchement du voyant anti-pollution : ce voyant situé sur le tableau de bord indique que le taux d'émission de particules fines de la voiture va dépasser les normes en vigueur. Il s'agit d'un voyant jaune en forme de moteur ;
  • Le clignotement du voyant anti-pollution : lorsque le voyant clignote, c'est le pot catalytique qui est en cause et qui risque d'endommager d'autres pièces du système ;
  • Une fumée noire à l'échappement : cette fumée est provoquée par une température trop élevée du liquide de refroidissement. Cela veut dire que le capteur de température est défectueux.

Dès l'apparition d'un ou plusieurs de ces symptômes, il faut tout de suite faire examiner le système anti-pollution de sa voiture. Un professionnel sera capable de repérer l'origine de la panne et de remplacer la pièce concernée.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre système anti-pollution :

🛠️ Comment réparer le système anti-pollution défaillant de sa voiture ?

comment réparer système anti-pollution

Comme nous l'avons expliqué, la première chose à faire lors d'un soucis avec le système anti-pollution est de faire analyser le véhicule. En raison de la multitude de pièces faisant partie de ce système, le plus simple est d'utiliser une valise de diagnostic pour déceler les problèmes électroniques.

Pour rappel, il n'est pas recommandé de rouler avec un système anti-pollution en panne car cela augmente fortement les émissions polluantes du véhicule. De plus, le conducteur prend le risque de se voir refuser le contrôle technique.

💸 Combien coûte un système anti-pollution ?

prix système anti pollution

Le prix d'une réparation du système anti-pollution dépend grandement de la ou des pièces qu'il faut remplacer. Pour une réparation minime, il faut compter entre 50€ et 150€ en tenant compte du prix des pièces et de la main d'œuvre.

Cependant, pour le changement d'une pièces plus importante comme le catalyseur ou encore la vanne EGR, le prix des réparations peut s'élever à plusieurs centaines d'euros. Selon la marque du véhicule et le modèle de la pièce, les tarifs peuvent aller de 150€ à 400€.

Un système anti-pollution défaillant est un véritable problème pour l'environnement. En effet, cela augmente les émissions nocives de la voiture, mais aussi la consommation de carburant. Il faut donc le réparer au plus vite lorsque les signes comme de la fumée noire ou de l'allumage du voyant anti-pollution font leur apparition. Dans ce cas, n'hésitez pas à comparer les garages proches de chez vous pour procéder à un diagnostic.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre système anti-pollution :


Photo de l’auteur Maxime

Ecrit par Maxime

Spécialiste de l’embrayage

30 mars 2022 15:53


Pour en savoir plus sur l’embrayage