Tout savoir sur les feux de détresse

Les feux de détresse, également appelés warnings, sont utilisés afin de signaler un danger ou un problème de circulation aux autres automobilistes. Réglementé par le Code de la route, un mauvais usage des feux de détresse est passible de sanctions.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer vos feux de détresse :

💡 Quand utilise-t-on les feux de détresse ?

Quand utilise-t-on les feux de détresse ?

Obligatoires depuis 1979 sur tout type de voiture et camion, les feux de détresse (ou warnings) servent à avertir les autres automobilistes d’un danger imminent sur la route.

Ils s’actionnent via un bouton généralement situé au milieu du tableau de bord, reconnaissable par son logo en forme de double triangle. Cette action enclenche l’ensemble des feux clignotants du véhicule, de façon simultanée.

Le système des feux de détresse est conjoint à celui des feux clignotants : il utilise la même centrale clignotante, qui permet aux feux de fonctionner alternativement par une séquence d’ouverture et de fermeture. Grâce à un boitier électrique additionnel, les feux de détresse peuvent clignoter des deux côtés du véhicule simultanément.

L’utilisation des feux de détresse doit se faire de façon modérée et dans diverses situations :

  • Lors d’un fort ralentissement inhabituel, il est d’usage pour l’automobiliste en bout de file d’actionner ses feux de détresse pour prévenir les usagers présents derrière lui.
  • En cas d’accident ou de panne, qu’il s’agisse de votre véhicule ou d’un autre qui serait immobilisé sur la voie.
  • Si vous êtes contraint de circuler à une allure réduite en raison d’un problème quelconque.

Une mauvaise utilisation des feux de détresse est susceptible d’entraîner une sanction, sous la forme d’une amende pour les motifs suivants :

  • Une amende forfaitaire de 35€ si un automobiliste n’utilise pas ses feux de détresse pour signaler aux autres usagers qu’il circule exceptionnellement à une allure réduite.
  • Une amende forfaitaire de 135€ si un automobiliste n’utilise pas ses feux de détresse lorsque son véhicule est immobilisé sur la chaussée, devenant ainsi un danger pour les autres conducteurs.
  • L’utilisation des feux de détresse pour signaler un arrêt rapide, là où le stationnement n’est pas toléré est cependant abusif et peut également faire l’objet d’une amende.

🚗 Quels sont les dysfonctionnements des feux de détresse ?

Quels sont les dysfonctionnements des feux de détresse ?

Les feux de détresse demandent peu d’entretien, mais il reste nécessaire de vérifier régulièrement leur bon fonctionnement : comme évoqué précédemment, l’absence de feux de détresse peut être dangereuse pour vous et les autres automobilistes et passible d’une amende.

Comme pour les clignotants ou l’ensemble des phares de votre véhicule, les ampoules des feux de détresse peuvent griller. Des dysfonctionnements peuvent aussi être liés à la centrale clignotante ou au boîtier électrique additionnel. L’interrupteur des feux de détresse peut aussi faire l’objet d’une panne.

Des feux de détresse qui restent allumés ou qui clignotent trop vite sont fréquemment liés à un dysfonctionnement sur le système. Attention également à ne pas laisser vos feux de détresse allumés au risque de vider la batterie de votre véhicule.

Comparez les meilleurs garages pour réparer vos feux de détresse :

💰 À quel prix changer les feux de détresse ?

À quel prix changer les feux de détresse ?

Un jeu d’ampoules de clignotants coûte entre 5 et 15€ en moyenne. Pour une centrale clignotante, comptez entre 15 et 45€ et entre 5 et 25€ pour un interrupteur de feux de détresse.

S’il est possible de changer les ampoules vous-même, n’hésitez pas à faire appel à votre garagiste de confiance pour tout autre type de dysfonctionnement ou en cas de doute sur la nature de la panne rencontrée.

Vous êtes désormais incollable sur l’utilisation des feux de détresse ! Leur entretien étant aussi important que celui des autres feux, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de votre garagiste en cas de panne.

Comparez les meilleurs garages pour réparer vos feux de détresse :


Photo de l’auteur Gabin

Ecrit par Gabin

Spécialiste de l’embrayage

6 janvier 2022 17:54


Pour en savoir plus sur l’embrayage