PTAC : rôle et réglementation

Le PTAC correspond à la charge maximale autorisée pour un véhicule. Il tient compte du poids à vide, mais aussi de la charge utile et du poids des passagers. Le PTAC est soumis à une réglementation stricte car circuler avec un véhicule surchargé augmente les risques d'accident. Ainsi, une forte amende est possible en cas de non-respect du PTAC.

Sommaire :

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

🔎 Quel est le rôle du PTAC ?

Quel est le rôle du PTAC

Le PTAC ou Poids Total Autorisé en Charge désigne comme son nom l'indique la charge maximale autorisé pour un véhicule. Ce poids est exprimé en kilogramme (kg) et dépend de plusieurs paramètres :

  • Le poids du véhicule à vide ;
  • La charge utile : la masse maximale de tous les équipements, marchandises, bagages du véhicule ;
  • Le poids maximal du conducteur et des passagers.

Bon à savoir : le PTAC ne tient pas compte du poids d'une remorque ou d'une caravane.

Le PTAC est défini par le constructeur du véhicule lors de son homologation. Il s'agit là d'une étape obligatoire sans laquelle le véhicule ne peut pas circuler sur la voie publique. Ainsi, on trouve un PTAC sur tous les véhicules à moteur sauf les cyclomoteurs.

📍 Où se trouve le PTAC du véhicule ?

Où se trouve le PTAC du véhicule

Comme toutes les informations importantes concernant le véhicule, le PTAC est indiqué sur la carte grise de la voiture dans la case F2. Au sein de la case G1, on peut aussi trouver le poids du véhicule à vide ce qui va permettre de calculer la charge utile de la voiture.

Le calcul pour déterminer la charge utile, c'est-à-dire le poids maximal que le véhicule peut transporter, est le suivant : PTAC - Poids à vide = Charge utile.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :

🚗 Comment différencier le PTAC du PTRA ?

Comment différencier le PTAC du PTRA

Le PTRA ou Poids Total Roulant Autorisé fait référence à la charge maximale d'une voiture en tenant compte de son chargement, mais aussi de son attelage. Ainsi, le PTRA correspond à la charge maximale d'une voiture tirant une remorque ou une caravane. Contrairement au PTAC, c'est la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement) qui fixe la valeur du PTRA selon les informations transmises par le constructeur.

Ainsi, la principale différence entre le PTAC et le PTRA est que le PTAC désigne la charge maximale à ne pas dépasser sans prendre en compte le poids d'un attelage.

⚖️ Que dit la réglementation sur le PTAC ?

Le PTAC est très strictement encadré par le Code de la route car son respect est primordial pour la sécurité routière. En effet, un véhicule surchargé rencontre un allongement des distances de freinage, une plus faible maniabilité ou encore une usure prématurée des pneus.

Ainsi, la réglementation du PTAC est régie par le Code de la route selon le type de permis. En effet, selon l'article R221-4 du Code de la route, le PTAC est le suivant :

  • Pour le permis B : entre 3500 kg et 4250 kg avec une remorque ;
  • Pour le permis BE : entre 4250 et 7000 kg avec une remorque ;
  • Pour le permis C : supérieur à 3,5 tonnes.

Le Code de la route fixe également un PTAC maximal selon le nombre d'essieux du véhicule :

  • 19 tonnes pour un véhicule isolé à deux essieux ;
  • 26 tonnes pour un véhicule isolé à trois essieux ;
  • 32 tonnes pour un véhicule isolé à quatre essieux et plus.

Enfin, en ce qui concerne les poids-lourds, le PTAC varie selon la date d'immatriculation du véhicule :

  • Un essieu : 26 tonnes ;
  • Deux essieux : 32 tonnes pour une immatriculation avant le 1er janvier 2011, 37 tonnes pour une immatriculation après ;
  • Trois essieux : 34 tonnes si immatriculation avant le 1er janvier 2011, 38 tonnes pour une immatriculation après.

Quelles sont les sanctions en cas de non-respect du PTAC ?

Étant donné l'importance du PTAC pour la sécurité routière, plusieurs sanctions sont prévues en cas de non-respect du poids maximal autorisé en charge. Ainsi, les différentes sanctions encourues sont les suivantes :

  • Amende de 135€ pour un dépassement de 5% du PTAC ;
  • Amende de 135€ et immobilisation du véhicule pour un dépassement compris entre 5% et 20% du PTAC ;
  • Amende de 1500€, immobilisation du véhicule, convocation au tribunal et retrait de points pour un dépassement du PTAC supérieur à 20%.

Le respect du PTAC est donc important pour la sécurité car le poids du véhicule à un impact direct sur la maniabilité du véhicule. Le PTAC dépend du type de véhicule, mais aussi du nombre d'essieux et est directement indiqué sur la carte grise. Ainsi, n'hésitez pas consulter votre PTAC afin de ne pas trop surcharger votre véhicule.

Comparez les meilleurs garages pour réparer votre voiture :


Photo de l’auteur Maxime

Ecrit par Maxime

Spécialiste de l’embrayage

12 juillet 2022 13:51


Pour en savoir plus sur l’embrayage